Avenant à la Convention de 1987 : prolongation jusqu'en 2030

Publié le par Dlrp Express

L'Etat et la société qui gère Disneyland Paris signent aujourd'hui un avenant à la convention de 1987. Il prévoit la construction de 10.000 logements, d'un complexe résidentiel de loisirs et confirme l'hypothèse d'un troisième parc d'attractions.

Philippe Gas, président d'Euro Disney, avait annoncé que 2010 serait l'année de la nouvelle génération Disney. Ce sera aussi celle d'une nouvelle phase d'aménagement de l'Est parisien s'appuyant sur Euro Disney. Il doit en effet signer toute à l'heure à l'Hôtel Matignon, un avenant à la convention de 1987 qui lie l'Etat à The Walt Disney Company jusqu'en 2017.

 Cet avenant, qui s'inscrit dans la volonté de rééquilibrage à l'est de la région parisienne, comporte essentiellement trois volets fixant des nouveaux horizons à Euro Disney en matière de logement, de loisirs et de développement touristique.

 

Concrètement le périmètre de la convention d'Euro Disney passe de 1.943 à 2.230 hectares et elle est prolongée jusqu'en 2030. « Selon les estimations de l'Etat, les différents projets envisagés sur le nouveau périmètre pourraient générer des investissements de l'ordre de 8 milliards d'euros portés par différents promoteurs touristiques et urbains », précise Euro Disney. Pour sa part la région Ile de France rappelle qu'elle a joué un rôle actif dans l'opération.

 

/43106.png

L'avenat à la convention, le huitième depuis 1987, prévoit notamment la construction de 10.000 logements supplémentaires, Euro Disney ayant épuisé tous ses droits à construire avec dix ans d'avance, ce qui ne va pas sans inquiéter les collectivités locales qui risquent peu ou prou de devoir financer les équipements publics correspondants. Des préoccupations qu'on retrouve dans le projet de territoire élaboré dans le cadre du Grand Paris par le Conseil général de Seine-et-Marne et dans lequel il affirme cinq principes : l'accès aux services, la mobilité avec des bus à haut niveau de service (BHNS), la diversification des offres de loisirs et de tourisme, le développement durable et, enfin, un nouvel équilibre ville-nature pour modérer la consommation de terres agricoles pour le logement. Sur ce point, les collectivités ont obtenu des garanties sur l'étalement dans le temps de la construction de ces logements et sur leur répartition, notamment sur la part de l'habitat social, les transports, l'adaptation du réseau routier et leur place dans le processus décisionnel. Euro Disney précise ce matin que ses projets s'inscrivent parfaitement dans le cadre du Schéma de développement de la Région Ile de France, qui prévoit plusieurs centaines de millions d'euros financés par la région pour développer les transports en commun. De même, le Conseil général de Seine-et-Marne a, par exemple, voté à l'unanimité en faveur de cet avenant, ayant obtenu l'assurance que celui-ci ne remettrait pas fondamentalement en cause le ratio de 27.500 emplois pour 25.000 habitants des six communes de Val d'Europe qui devraient en abriter entre 55.000 et 60.000 à l'horizon 2030. « Nous avons pris en considération l'impact favorable de cet avenant sur l'ensemble du département », explique le président socialiste du conseil général Vincent Eblé.

 

/43105.png

 

 

En matière de loisirs, l'avenant entérine la possibilité de construire « à terme » un troisième parc à thème (prévu dans la convention de 1987) complétant les offres de Disneyland Paris et de Walt Disney Studios, qui ont attiré 15,4 millions de visiteurs en 2009.

 

/43107.png

 

 

L'avenant entérine également le lancement du mégacentre résidentiel de loisirs Villages Nature, soit 7.000 logements - appartements et maisons -(1.700 dans une première phase) à construire sur 520 hectares appartenant à Euro Disney, l'Etat et des particuliers et dont la commercialisation devrait commencer dès l'an prochain. Porté à parité par Euro Disney et Pierre & Vacances Center Parcs, ce projet, chiffré à 1,8 milliard d'euros, prévoit notamment la construction d'une cité lacustre et d'un village forestier aux côtés de deux autres ensembles.

 

/43104.png

http://img204.imageshack.us/img204/8323/conceptart1ci1.jpg

 

 

Dossier complet: http://corporate.disneylandparis.fr/CORP/FR/Neutral/Images/fr-2010-09-14-presentation-analystes-avenant-convention-1987.pdf

 

Article: Les Echos.fr

Images: Disney(c)

Publié dans Le Résort

Commenter cet article